Projet immobilier: la population de Grandes-Piles pourrait doubler

Projet immobilier: la population de Grandes-Piles pourrait doubler

Posted by in Domaine La Baie | octobre 18, 2012
Commentaires fermés

Le promoteur du Domaine La Baie, Martin Laquerre en compagnie du maire de Grandes-Piles, Jean-Pierre Ratelle, sur la rivière Saint-Maurice, juste en face de l’emplacement où seront développés 200 terrains d’un projet domiciliaire comprenant une auberge et une marina.

Louise Plante Le Nouvelliste

(Grandes-Piles) «Vous avez devant vous le maire le plus heureux du Québec!» C’est ce qu’a lancé le maire de Grandes-Piles, Jean-Pierre Ratelle, lors du point de presse qui avait lieu, hier, pour annoncer le lancement du Domaine La Baie qui prend place sur un espace de 157 hectares le long d’une bande littorale de 2 kilomètres bordant la rivière Saint-Maurice. Un développement domiciliaire qui, s’il se réalise comme prévu, doublera la population de cette paisible localité.

Ce projet immobilier de plus de 50 millions $ en valeur foncière regroupera à terme 200 terrains situés dans une forêt mature de 70 ans, autrefois propriété d’une compagnie forestière. Vingt-cinq de ces terrains sont en bordure de la rivière mais l’accès à l’eau sera possible pour tous les résidents du quartier via une future marina.

Les promoteurs ciblent bien sûr particulièrement les propriétaires de bateaux, surtout que la rivière Saint-Maurice, maintenant libérée du bois flottant, sera balisée pour la navigation l’année prochaine. On ne pouvait espérer un meilleur alignement des planètes.

 Le promoteur associé, Martin Laquerre, qui agit aussi comme porte-parole du consortium derrière cette réalisation, a précisé que des travaux préparatoires d’une valeur de 3 millions $, principalement des chemins et des services de base, ont déjà été entrepris. La rencontre d’hier avait d’ailleurs lieu en pleine forêt, sur un chemin fraîchement gravelé, d’où on pouvait apercevoir la rivière Saint-Maurice.

 20 terrains déjà vendus

 Le jeune promoteur a confié qu’avant même son annonce officielle, (le projet est connu depuis juin dernier) 20 terrains avaient trouvé preneurs. «Il s’agit de clients qui ont rapidement reconnu l’extraordinaire emplacement dans un des plus beaux villages de la Mauricie, a-t-il confié. L’endroit est idéal pour les amants de la nature et plus particulièrement les plaisanciers qui pourront s’adonner à leur activité nautique préférée sur la rivière.»

 Les phases 1 et 2 s’amorceront dès le printemps prochain avec le développement des 55 premiers terrains. Les troisième et quatrième phases des travaux comprendront ensuite le développement d’une tranche de 67 terrains.

Outre l’aspect résidentiel, le projet comprend quelques terrains commerciaux dont un emplacement magnifique qu’on réserve à une future auberge. À ce sujet, M. Laquerre précise que quelques contacts ont déjà été établis. Il ajoute qu’il espère aussi collaborer à ce projet et souhaite se réserver une petite place au conseil d’administration de l’organisation qui gérera cette auberge de charme.

 Pour sa part, le maire Ratelle souligne qu’il s’agit d’un des plus importants projets du genre au Québec, compte tenu que les régions comme les Laurentides et même l’Estrie seraient maintenant rendues à maturité de leur développement près des plans d’eau.

 «Nous sommes situés à 4,5 km de l’autoroute 55 et à peine à une heure du pont Laviolette, se plaît-il à rappeler. Ce projet est sans aucun doute le plus beau développement domiciliaire sur la rivière Saint-Maurice et le plus important qu’ait connu la municipalité.»

 M. Ratelle était particulièrement satisfait que les promoteurs aient pris le temps de s’asseoir avec ses fonctionnaires et de faire les choses de manière à respecter l’environnement (60 % de la forêt sera protégée) et les intérêts du village.

 Il a ajouté que Grandes-Piles vient justement d’entreprendre de grands projets dans les secteurs des loisirs et socioculturel et de se lancer dans un projet de coopérative de services de proximité (essence-épicerie). Le lancement du nouveau développement domiciliaire vient encore dynamiser la vie de ce village, croit-il. C’est au pointqu’il songe maintenant à doter Grandes-Piles d’un agent de marketing, afin de repenser l’image de marque de ce village promis à un bel avenir.

Source : http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/vie-regionale/mekinac/201210/18/01-4584515-projet-immobilier-la-population-de-grandes-piles-pourrait-doubler.php?fb_action_ids=289147754520282&fb_action_types=og.recommends&fb_source=other_multiline&action_object_map={%22289147754520282%22%3A116538631834763}&action_type_map={%22289147754520282%22%3A%22og.recommends%22}&action_ref_map=[]

Comments are closed.